Le dernier concert de ZONG à Saint LEU en 2013

Le dernier concert de ZONG en 2013

Le dernier concert de ZONG à Saint LEU en 2013

La voix puissante de Drean et son kayamb, le Fender Rhodes de Costa, la batterie de Fever.  La basse de Keng Sam, la musique de Zong est à la lisière d’une chanson créole psychédélique qui s’aventure aussi en territoires électro. Engagée dans une démarche désormais aussi plus intimiste, la bande semble prendre de plus en plus son pied lors de concerts aux allures de happenings.

Naissance du groupe

ZONG se forme en 1996 avec Sandrine Ebrard (alias Drean) et Rodolphe Legras (alias Mister Zong). Ils sont rejoints en 1997 par Yann Costa qui apporte une touche électronique. La même année, Zong est sélectionné au Printemps de Bourges. Le batteur Cyril Faivre (alias Fever) intègre le groupe en 1999. Zong sort son premier album autoproduit Chromozong avec la participation de Smadj, musicien du groupe Ekova.

Mister zong quitte le navire

En 2002, Rodolphe Legras quitte le groupe. Le trio entre alors en résidence au Séchoir, salle de spectacle pluridisciplinaire de Saint-Leu et commence à travailler sur les morceaux de Paradis thématik. L’album est enregistré à Johannesburg en Afrique du Sud, avec la participation de l’accordéoniste malgache Régis Gizavo. Lors du festival Sakifo 2004, Zong partage la scène avec le groupe de dub angevin Zenzile. Les deux groupes se retrouveront en métropole en octobre 2006 pour une tournée commune. La même année, à Marseille, Zong participe à l’inauguration du premier magasin Pardon ! ouvert en métropole. Pour cette occasion, le groupe est juché sur une estrade de 6 mètres 50 de hauteur.

En 2007, le groupe publie son troisième et dernier album Fractures.

Le titre de l’album est un clin d’œil à la fracture du coude dont a été victime la chanteuse, mais signifie surtout une évolution musicale vers un son plus rock et plus tendu. Après une tournée en métropole, le groupe se produira en 2008 dans une dizaine de pays africains et en Allemagne.

 

Articles similaires